Long Live Summons! Chapitre 16

Chapitre 16, le voici.

Bonne lecture.

<– Chapitre précédent | Index Chapitre suivant –>

Chapitre 16 – Prérequis pour choisir une épouse : des fesses rebondies

Voyant la prime de 1000 pièces d’or, Yue Yang alla presque se rendre sur un plateau d’argent.

Même s’il ne comprenait pas le proverbe « Un arbre seul est peut-être plus beau qu’une forêt, mais il sera facilement détruit par la tempête », il avait entendu beaucoup d’histoires. Yue Yang se disait que révéler qu’il était le Ranker Inné inconnu n’était pas une bonne idée. La famille royale serait bien sûr heureuse d’avoir un Ranker Inné parmi eux, renforçant le pouvoir de leur pays. Mais qu’est-ce que les autres pays en penseraient ? Ils le feraient probablement assassiner avant qu’il ne devienne vraiment puissant… Il était déjà devenu un Ranker Inné à un si jeune âge, et ce sans utiliser d’élixirs et sans avoir de Bête Mythique. Même un idiot saurait que la technique Innée qu’il pratiquait était superbe, donc les autre Rankers le convoiteraient certainement.

Du coup, à moins que quelqu’un ait atteint l’invincibilité, il devrait faire de son mieux pour ne pas se faire remarquer et agir en secret. Après tout, vous devriez garder votre fortune secrète pour mieux la protéger.

Yue Yang rigola alors qu’il mettait un masque noir couvrant son visage avant d’entrer d’une démarche arrogante dans la guilde des Mercenaires.

La pièce était pleine de mercenaires, mais personne ne pourrait savoir que cette jeune personne masquée était le Ranker Inné que le monde entier cherchait. Ils continuèrent à boire et parier, sans faire attention à lui.

N’importe qui pouvait, d’un simple regard, dire qu’une personne entièrement vêtue de noir avec le visage couvert, comme Yue Yang, était évidemment un voleur débutant ayant juste commencé le métier.

A part le fait de surveiller un peu plus leur argent, il n’y avait aucune autre réaction.

« Excusez-moi, pouvez-vous me renseigner sur les étapes requises pour s’enregistrer en tant que mercenaire ? » Yue Yang demanda poliment. Dans la guilde des mercenaires, si quelqu’un était poli, cela voulait dire qu’il était faible, et serait plus facilement oublié. Il voulait que le monde entier le voie comme une faible personne. Comme ça, il sera capable de garder ses capacités cachées, et protégera mieux ses secrets. Du coup, il joua le rôle de ‘Je suis faible, ne me persécutez pas, s’il vous plait.’

« Paye, puis remplis ce formulaire. Si tu as encore de l’argent, tu peux acheter un « Badge de Mercenaire ». Chaque fois que tu complètes une mission, il enregistrera les points accumulés, et augmentera automatiquement ton Rang de Mercenaire. Par contre, ça coutera 10 pièces d’argent. » Le réceptionniste n’était pas la beauté que Yue Yang avait imaginé. Il était juste un vieil homme chauve au visage gras.

« Je … Je ne sais pas écrire. Pouvez-vous m’aider à le remplir ? Je, je payerai 1 pièce d’agent. » Bien sûr, Yue Yang pouvait écrire, mais il ne voulait pas qu’on puisse reconnaitre son écriture.

Les Rankers du Continent du Dragon Volant avaient tout types de compétences Inhérentes.

Si une personne douée pour reconnaitre les écritures arrivait, sa couverture risquerait de tomber.

Payer le vieil homme pour le remplir était bien plus sûr. Ce n’était pas important de toute façon ; tant qu’il pouvait utiliser la guilde pour prendre des missions avec récompense, il récupèrerait l’argent.

Le vieux réceptionniste avait rencontré beaucoup de mercenaires ne sachant pas écrire. Il avait l’habitude d’arnaquer les étrangers. Immédiatement, il détermina que Yue Yang était un jeune poussin tout juste sorti de la protection de sa coquille. Comment pourrait-il autrement volontairement payer une pièce d’argent pour que quelqu’un remplisse le formulaire à sa place ? Si ce gamin n’était pas quelqu’un ayant plus d’argent que de bon sens, alors qu’est-ce qu’il était ? Le vieil homme ne s’embêta pas, et grogna froidement : « Je peux t’aider, mais tu dois me payer 3 pièces d’argent. »

Yue Yang insulta ce vieux cupide dans son cœur. Mais il montra une expression pitoyable et supplia, « Trois c’est trop. Deux, je vous payerai deux pièces d’argent. Pouvez-vous m’aider à remplir ce formulaire ? »

Les mercenaires dans la salle regardaient tous le vieil homme persécuter l’amateur, et commencèrent à rigoler. Intimider les amateurs était une tradition de la guilde des mercenaires.

A ce moment, une jeune femme svelte au visage masqué et avec des yeux brillants rentra dans la salle. Elle tendit le bras à la vitesse de l’éclair et pris le stylo et le papier des mains de Yue Yang. « Offrir deux pièces d’argent pour que quelqu’un remplisse un formulaire pour toi, est-ce que ta tête a été piétinée par une mule ? C’est un membre du staff, c’est son devoir d’aider les gens qui ne savent pas à écrire à remplir le formulaire. Un idiot comme toi veut devenir voleur ? Tu mourras de faim avant. Ton nom ? »

« Tu m’aidera à le remplir ? Merci, frère. Vraiment merci. » L’expression de Yue Yang était pleine de reconnaissance alors qu’il essaya de la prendre dans ses bras.

« Arrête, sinon je te fais passer la porte avec un coup de pied… Imbécile, dis-moi, quel est ton nom ? » La voleuse aux yeux brillants lança un regarde furieux à Yue Yang quand elle entendit ‘frère’.

« Mon nom est Titan. » Yue Yang regretta de ne pas avoir bougé assez vite, l’empêchant de l’enlacer. Il fit semblant de la regarder remplir le formulaire tout en l’approchant. A ce moment, il sentit l’odeur de la jeune fille. L’odeur de ce ‘frère’ était vraiment plaisante. Elle rafraichissait son âme, comme le légendaire ‘Délicat Parfum des Vierges’ rafraîchissait son esprit. En apparence l’expression de Yue Yang n’avait pas changée, mais un certain endroit plus bas était levé.

« Titan ? C’est quoi ce nom bizarre ? J’ai l’impression de l’avoir déjà entendu … » La voleuse aux yeux brillants fronça ses magnifiques sourcils.

« Titan est le nom d’un type de nain, ils sont très petits et son un groupe de déchets. Après avoir été vaincus par leurs adversaires, ils ont même étés jetés en enfer … » Yue Yang expliqua.

« Ce n’est pas normal. D’après ce que tu as dit, pourquoi tu voudrais prendre le nom d’un nain aussi inutile ? » Elle demanda avec curiosité. La voleuse était plutôt intelligente, et avait senti que quelque chose n’était pas normal. Cependant, si Yue Yang avait répondu à la question de ce ‘frère’ honnêtement, alors il ne serait plus appelé l’homme contrefait. Ses yeux sourirent alors qu’il prenait une expression sérieuse : « C’est justement parce que ce nom représente un échec que je l’ai choisi. C’est pour bien me souvenir que je ne dois pas échouer de la même manière. »

« …… » Elle en était bouché bée. Si c’était le cas, alors juste s’en souvenir était suffisant, ce n’était pas nécessaire d’en faire son nom.

La voleuse aux yeux brillants souri à Yue Yang et renifla, puis remplis rapidement le formulaire avec son nom, sexe et métier. Puis elle demanda : « Tu as quel âge cette année ? »

Yue Yang compta sur ses doigts, puis répondit d’une voix sincère, « 200 ans, mais je ne suis pas encore marié ; Je suis en voyage pour trouver l’amour. Mes conditions pour trouver une épouse ne sont pas très compliquées, elle doit juste être aussi belle qu’une déesse, avoir des courbes, une taille fine et des fesses rebondies. »

Entendant ça, tous les mercenaires de la salle crachèrent leur vin.

Est-ce que ce merdeux est malade ?

L’histoire bien connue du crapaud rêvant de manger la viande d’un cygne était probablement quelqu’un comme ce merdeux.

La voleuse roula ses yeux : « Pourquoi n’as-tu pas dis qu’en plus d’avoir des fesses rebondies elle doit aussi t’aimer pour 10 000 ans ? »

« M’aimer pour 10 000 ans est la limite de temps la plus courte ; si elle pouvait m’aimer pour 100 000 ans ce serait mieux. Même un million d’années ne serait de trop. »

« T’aimer mon cul » Elle remit les idées de Yue Yang en place, tout en se demandant pourquoi elle s’était embêtée à parler à un lunatique pareil, au point d’en déprimer. Yue Yang quant à lui était toujours de bonne humeur alors qu’il tendait la main pour mettre une tape sur l’épaule de la voleuse : « Merci, frère. Les mots « T’aimer mon cul » sont pas mal. Ils étaient précis, et plutôt magnanimes. Les vrais hommes doivent êtres passionnés comme ça quand ça concerne l’amour. Peut-être que dit avec une expression d’intimité à la place, ça serait mieux. La prochaine fois que je drague, j’utiliserai ça. Tu as finis de remplir le formulaire ? Je te remercie vraiment, frère. Je t’inviterai à manger un encas de minuit dans une nouvelle auberge dans la partie est de la cité, qui a une nouvelle fille avec ** aussi large que des ballons de foot. Viens, allons boire quelques verres ensemble. Et en même temps, on pourra profiter d’une magnifique vue. »

« Toi … Ballon de foot ? C’est quoi ? » La voleuse fixa Yue Yang avec des yeux sinistres, mais elle était aussi intéressée pas le mot inconnu qu’il avait dit, alors elle essaya de lui demander.

<– Chapitre précédent | Index Chapitre suivant –>

Publicités

6 réflexions sur “Long Live Summons! Chapitre 16

  1. BadKarma

    Salut! Je viens de découvrir ton site un peu par hasard et j’aime beaucoup Long Live Summons!
    Alors merci pour tous les chapitres que tu as déjà traduit et j’espère que tu en traduira encore beaucoup. Continue comme ça!

  2. bazooka

    merci pour les chap
    jai regardé les scan en US vu que les scan FR son un peu loin et les scan us rien sorti depuis novembre j ai hate de savoir la suite mais on voie les différence entre le LN et les scan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s